Les Liquid Suede Metallic Matte de NYX : mention bien

Coucou!

Il y a depuis plusieurs mois une tendance lèvres métalliques, top-coat à lèvres à effets etc, etc. Urban Decay en propose avec les Vice Effects, Bare Minerals a un gloss holographique, Make Up For Ever propose également une gamme métallique mat, Huda et ses Lip Strobe fonctionnent sur le même principe (même si ils peuvent se porter seuls)… Mon expérience avec le « métallisé » se limite à Amulet d’Urban Decay que j’adore mais j’avoue que je voulais en tester d’autres, mais sans y laisser un rein! C’est donc avec NYX et sa gamme de Liquid Suede Metallic Matte que j’ai voulu me lancer! Ayant une boutique à Lille, j’en ai profité pour en prendre un, puis un deuxième!
Il existe 10 teintes allant du beige clair au violet en passant par le gris et le bleu! J’en possède donc 2, le Biker Babe et le Acme! Pour le reste de la gamme, on retrouve :

  • Mauve Mist : rose mauve métallique (il est vraiment beau, il fera partie d’une prochaine commande à coup sur!)
  • Exposed : doré très pailleté
  • Bella : rose gold un peu soutenu (même chose, je le veux!)
  • New Era : chocolat cuivré
  • Neat Nude : il n’a de nude que de nom, il est presque prune avec un léger sous ton grisé
  • Go Rogue : noir métallique avec un reflet bleuté
  • Buzzkill : rose fuchsia vraiment flashy avec un reflet métallique bleuté
  • Pure Society : prune métallique
  • Modern Maven : prune léger métallisé
  • Ego : violet super flash

On passe aux présentations?

Le packaging est le même que le Liquid Suede Matte de la marque, à savoir un tube long, effilé, de la couleur du rouge à lèvres et avec un bouchon noir facetté! Seule la mention « metallic » les différencie. Bref quelque chose de très sobre, très classe, qui fonctionne bien!
L’applicateur est plutôt pas mal, il est long et assez fin, pas trop duveteux et il s’imbibe vraiment bien de produit (même un peu trop pour les couleurs foncées). L’application se fait très facilement, il ne sèche pas immédiatement, ce qui fait que les retouches sont possibles pendant 2-3 min, ce qui soyons honnêtes est quand même pratique!

Parlons du rendu, de la tenue et du confort! La tenue est plutôt pas mal mais pas exceptionnelle non plus! Je le pose le matin et une retouche est nécessaire après avoir manger. Les pigments s’effaçent principalement au coeur des lèvres (cela se voit d’ailleurs sur mes swatchs).
Au niveau du rendu, c’est un vrai mat métallisé, il a un effet velours métallique du plus bel effet! Il se matifie au bout de quelques minutes et il transfère, mais très légèrement! Enfin, le confort : ce n’est pas un des mats les plus confortables que je possède! Au bout de quelques heures, on sent qu’il tiraille un peu sur les lèvres. Avec un baume à lèvres en dessous, la tenue s’en trouve légèrement altérée, mais il est largement plus confortable!

Pour ma part, comme je vous le disais, j’ai en ma possession le Acme et le Biker Babe!

Biker Babe est un joli burgundy, un bordeaux foncé avec une légère pointe marronnée. Clairement, ce n’est pas la teinte la plus simple à porter que je possède, mais je le trouve vraiment très joli! J’ai pris les photos quelques minutes après la pose et comme vous le voyez, les pigments au coeur des lèvres ont déjà disparu. Acme est mon chouchou des 2 teintes que je possède! Il entre plus dans ma zone de confort en tout cas : c’est un rose/rouge très joli, très flash mais qui se porte très facilement avec un maquillage léger ou une tenue sobre! Les reflets métalliques légèrement bleutés lui donnent beaucoup de profondeur, bref, je ne regrette pas mon choix!

Verdict? Ces rouges à lèvres sont très sympas au niveau des couleurs proposées et du fini métallique, mais ils mériteraient d’être moins asséchants! Bref, je vous les conseille si vous aimez la gamme de couleurs ou pour les tester, vu leur prix, vous ne serez pas ruinées, mais pas pour les porter au quotidien, sinon gare à l’effet lèvres papyrus!
Je vous avoue que depuis ceux là, j’ai acheté 2 Colourpop métalliques (un article va arriver (un jour))!

Les avez-vous testés? Qu’en pensez-vous?
Et vous, les teintes métalliques ça vous tente?

Des bisous!

Adeline

Publicités

[Cinéma] Nés en Chine

Coucou les filles!

Aujourd’hui, je vous retrouve pour un article « cinéma » avec un film un peu particulier car il s’agit d’un documentaire animalier! Le film que je suis allée voir est le dernier né de chez Disney Nature, j’ai nommé « Nés en Chine« !
C’est le 8eme film Disney Nature qui sort au cinéma, après Grizzly, Chimpanzés, Les ailes pourpres, Félins, La marche de l’empereur ou encore Pollen. C’est assez rare que j’aille voir des documentaires au cinéma, mais après Félins qui m’avait clairement foutu sur les fesses, j’ai voulu réitérer avec celui-ci! Et puis j’adore les panthères qui font partis de mes animaux favoris, et j’ai une addiction non dissimulée pour les bébés pandas! Bref, ce film était pour moi!
Ce documentaire raconte l’histoire de 3 animaux : un panda géant, une panthère des neiges et un singe doré, le tout durant une année. Yaya, une maman panda géant guide son petit Mei Mei alors qu’il explore le monde et gagne en indépendance. Tao Tao, un Rhinopithèque de Roxellane -plus communément appelé singe doré – âgé de deux ans cherche sa place au sein de sa famille  après la naissance de sa petite sœur. Dawa, une panthère des neiges – un animal mystérieux rarement observé par l’homme –confrontée à l’incroyable difficulté d’élever ses deux petits dans l’un des habitats les plus hostiles et les plus impitoyables du monde (source Allociné).

Alors déjà, je vais commencer par vous dire que c’est complètement mais alors complètement différent de regarder un documentaire au cinéma que devant sa télé ou sur son ordinateur! Il y a des films comme ça qui (pour moi) ne se regardent qu’au cinéma, celui-ci en fait parti, Le Grand Bleu de Luc Besson en fait parti aussi et j’irais même plus loin en disant qu’un film comme Avatar en fait parti également! Les images sont magnifiques, les paysages sont splendides et la photographie est clairement le gros point fort de ce film. La luminosité est également un gros atout. Comme je vous disais, on suit l’histoire des animaux sur 4 saisons, et les lumières hivernales, automnales et printanières sont clairement différentes et toutes plus belles les unes que les autres! Les images nous font voyager dans les endroits les plus reculés de la Chine et ça serait vraiment dommage de regarder ça sur une télé (aussi grande soit-elle)!


Certaines prises sont clairement impressionnantes et les images sont très fortes : notamment une scène de chasse entre la panthère des neiges et un gnou ou encore celle où un aigle « kidnappe » un bébé singe qui était seul par exemple. Dit comme ça, ce n’est peut-être pas « wahou » (comparé à un blockbuster ou autre), mais s’en est impressionnant dans le sens ou, voir ce genre d’images, sachant qu’un homme est à peine à quelques mètres de l’action avec sa caméra c’est vraiment énorme! Et si autant pour les pandas, je ne pense pas que les cameramans risquent leurs vies, autant pour les gnous ou les panthères des neiges je pense que là, le risque est plus grand. Bref, les images sont impressionnantes, magnifiques et tous les superlatifs du genre!

L’histoire est également très sympa. On suit en alternance les singes, les pandas et les panthères des neiges sur une année et on les voit évoluer, grandir (surtout le bébé panda), prendre de l’indépendance et même si ce terme peut être étrange :  prendre des décisions. Dit comme ça, ça peut être bizarre mais c’est ce qui s’en rapproche le plus!
Ce que j’ai beaucoup moins aimé dans ce film c’est l’esprit « conte ». Je m’explique, le film est raconté par Claire Keim qui a, je trouve, une voix extrêmement monotone et sans nuances. Je ne sais plus qui a fait la voix dans Félins, mais j’avais trouvé cela moins « lisse » et dérangeant. Elle apporte un côté scénarisé qui n’est pas utile pour moi.

Bref, tout ça pour vous dire que c’est un très beau documentaire, très bien fait, avec des images impressionnantes, filmé en pleine nature, sans ajout aucun de « la patte de l’homme » et ça fait du bien de voir un peu de douceur dans ce monde qui part en live!

L’avez-vous vu? Aimez-vous les documentaires de ce genre?

Des bisous!

Adeline

[Cinéma] Baby Driver

Hello, hello!

Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour un petit article cinéma! Et le film dont je vais vous parler aujourd’hui, c’est Baby Driver, d’Edgar Wright!
Et ce film a été une vraie claque! Mais avant de vous en parler, je vais vous présenter le pitch de l’histoire! Baby Driver c’est l’histoire de Baby, chauffeur pour des braqueurs de banque, qui a un truc pour être le meilleur dans sa partie : il roule au rythme de sa propre playlist. Lorsqu’il rencontre la fille de ses rêves, Baby cherche à mettre fin à ses activités criminelles pour revenir dans le droit chemin. Mais il est forcé de travailler pour un grand patron du crime et le braquage tourne mal… Désormais, sa liberté, son avenir avec la fille qu’il aime et sa vie sont en jeu (source Allociné). Le film est donc réalisé par Edgar Wright, a qui l’on doit notamment Shaun of the dead, Le dernier pub avant la fin du monde ou encore en tant que scénariste des films comme Ant-Man ou Les aventures de Tintin! Clairement pour moi, Baby Driver est son meilleur film et son plus abouti! Au niveau des acteurs, on retrouve Ansel Elgort, qui a joué dans Nos Etoiles Contraires et dans Divergente, Lily James, que l’on a surtout vu dans la série Downtown Abbey, mais aussi Jon Hamm (monsieur Mad Men #miam), Kevin Spacey et Jamie Foxx qu’on ne présente plus. Bref, un casting 4 étoiles 🙂

Comme je vous disais, ce film a été une grosse claque! J’en attendais beaucoup après un film comme Drive que j’avais adoré! Eh ben je n’ai pas été déçue, je n’ai pas vu le temps passer! Les courses poursuites sont démentes et mouvementées, la scène d’ouverture nous met directement dans le bain! Les acteurs se complètent biens aussi : Elgort offre une prestation de fou, sa meilleure pour moi, un mélange de Clint Eastwood, de James Dean et Steve McQueen, Kevin Spacey est top, Jon Hamm est ultra charismatique et le violent Jamie Foxx contribuent également à l’ensemble de la réussite du film! Quand à Lily James, elle apporte la touche de fraîcheur nécessaire au film.

Je trouve qu’il y a aussi plusieurs citations/hommages à d’autres films, Drive bien sur (Baby a la même manière nonchalante de dire « I drive » que Ryan Gosling par exemple, ou d’enfiler et retirer ses gants), Fast and Furious, un peu et même Monstres & Cie! Le film est aussi intéressant pour le personnage de Baby, sa relation amoureuse naissante, sa relation familiale et son « métier ». Le fait qu’il soit d’un côté aussi gentil et protecteur et de l’autre si doué pour cette profession qu’il ne devrait pas exercer crée une double personnalité très intéressante je trouve!
2 autres gros points forts sur ce film : le montage et la musique! Le montage fait entièrement parti de la narration : le film est ultra rythmé, le montage est ultra millimétré et surtout la BO du film est sublime, c’est une oeuvre d’art a elle seule. Du début à la fin, nous sommes dans l’Ipod de Baby!  Notre héros en a toujours un branché sur les oreilles et le spectateur profite lui aussi de cette trame sonore. On passe du rock au jazz, de la pop au hip-hop. C’est un fabuleux jukebox où l’on retrouve Queen, les Beach Boys, T-Rex… Pour moi, Baby Driver est une comédie musicale postmoderne. Il n’y a certes ni chansons, ni numéros dansants comme dans La La Land, mais le film est rythmé par la musique et l’habille.
La photographie est aussi sublime, Lily James est parfaitement mise en valeur par celle-ci, montrant « l’amour » du héros pour elle et l’éclairage est lui aussi magnifique que ce soit sur les extérieurs avec le soleil ou l’intérieur avec des couleurs pétantes qui renforce le côté très atypique (les scènes dans le fast-food où travaille Debbie me font un poil penser à celle de True Blood).

Verdict? C’est un film qui décoiffe, que je vous conseille à 3000%!

Vous l’avez-vu? Qu’en avez-vous pensé?

Des bisous!

Adeline