[Cinéma] Sans identité

Coucou les filles!

Aujourd’hui, je vous retrouve pour vous parler d’un film qui ne date pas d’hier que j’ai beaucoup apprécié, que j’ai eu plaisir à revoir très récemment, j’ai nommé Sans identité.
Alors, c’est un film pas tout, tout récent, il date de 2011, mais il a plutôt bien vieilli je trouve! C’est un film de Jaume Collet Serra, à qui l’on doit The Passenger, que je vous ai présenté récemment (ici), Instinct de survie (avec Blake Lively qui doit échapper à un gros requin pas très très gentil cool) et Non Stop (qui était génial aussi)! Pour ce film, Jaume Collet Serra retrouve son acteur préféré, j’ai nommé Liam Neeson, que l’on ne présente plus et qui excelle dans le registre de l’action et des thrillers! Ils ont fait 4 collaborations ensembles pour le moment et je dois avouer que c’est plutôt réussi! Avec lui, Diane Kruger et January Jones.
Et le script ça donne quoi? « Alors qu’il est à Berlin pour donner une conférence, un homme tombe dans le coma, victime d’un accident de voiture. Plus tard, une fois réveillé, il apprend qu’un autre homme a pris son identité et cherche à le tuer. Avec l’aide d’une jeune femme, il va tout mettre en œuvre pour prouver qui il est. » (source Allociné). Le scénario de Sans identité est basé sur le roman Hors de moi de Didier Van Cauwelaert, je ne l’ai pas lu, mais je vais le noter dans ma petite liste de livres à lire!

Comme je vous l’ai déjà dit, j’aime beaucoup ce genre de films (les thrillers c’est vraiment ma tasse de thé)! Et, je vous l’ai déjà dit aussi, j’aime beaucoup Liam Neeson! J’aime beaucoup son jeu, sa prestance, sa présence dans les films! Bon clairement, ceux qui ont vu tous les autres films (Taken, Non-Stop, The Passenger et j’en passe) de Liam Neeson de ces 10 dernières années, vont sûrement avoir une impression de déjà-vu car il ne sort clairement pas de sa zone de confort avec celui-ci! Mais, il est bon dans ce qu’il fait et je pense que ça serait peut être bizarre de le voir dans un autre registre tellement on l’associe à des thrillers et des films d’actions! Pour les autres acteurs, j’aime beaucoup Diane Kruger, que je trouve magnifique (et que j’ai adoré notamment dans Forces spécialesInglourious Basterds et M. Nobody (si vous ne les avez pas vu foncez, surtout le premier, elle y est étonnante)) et January Jones, je l’aime beaucoup depuis son rôle dans Mad Men!

Et le film alors? Ben c’est de la bombe! De l’action, de l’action et encore de l’action! Le film mêle suspens et incompréhension, l’histoire est absolument déroutante ; comment notre héros va-t-il récupérer son identité? Comment va-t-il retrouver sa vie? Montrer à tous qu’il est vraiment lui et pas un imposteur? Qui lui en veut et pourquoi? Le rythme du film est à la fois frénétique, nerveux, le tout en conservant un suspense haletant! Tout ce que j’adore! Les scènes d’actions sont percutantes et spectaculaires avec des courses-poursuites musclées, le tout au service d’une intrigue habile et passionnante à regarder et à vivre, avec des rebondissements épatants ainsi qu’un dénouement final grandiose! Pour moi c’est vraiment un très très bon film, il est rare pour moi de me faire surprendre par le scénario et j’avoue que du début à la fin on est tenu en haleine par le scénario plein de rebondissement et j’adore ça!

Verdict? Excellent de bout en bout. De l’action, du suspense, du rythme, tout ce qu’il faut pour faire un film d’action très réussi. Le scénario est bien ficelé, on est vraiment « dedans ». Les acteurs sont parfaits également, que demander de plus ?

Avez-vous déjà vu ce film? Qu’en avez-vous pensé?

Des bisous!

Adeline

Publicités

[Cinéma] Red Sparrow

Hello les girls (et les boys 😉 )

Aujourd’hui, on se retrouve pour une petite revue cinéma, la dernière remonte à un moment, avec The Passenger!
Et c’est Red Sparrow que je vous présente aujourd’hui! Cette fois-ci, on reste dans les thrillers, mais dans un univers tout autre! Fini le huis-clos, ici on est vraiment dans un film qui nous fait voyager! La Russie, Londres, Vienne… Red Sparrow est un film de Francis Lawrence a qui l’on doit la série Hunger Games, mais aussi Je suis une légende ou De l’eau pour les éléphants (avec Reese Witherspoon et Robert Pattinson)! Il a également réalisé pas mal de clips comme Circus de Britney Spears (clip que j’adore d’ailleurs), Bad Romance de Lady Gaga ou encore Cry me a River de Justin Timberlake. Bref, il a de la bouteille! Alors avant que vous vous posiez la question (je me la suis posée aussi), il n’a apparemment aucun lien de parenté avec Melle Jennifer Lawrence, qui joue l’actrice principale de Red Sparrow, mais aussi Katniss dans Hunger Games! On retrouve également au casting Matthias Schoenaerts, Charlotte Rampling, Joel Edgerton et Mary-Louise Parker.
Et niveau scénario ça donne quoi? Une jeune ballerine, dont la carrière est brisée nette après une chute, est recrutée contre sa volonté par les services secrets russes. Entraînée à utiliser ses charmes et son corps comme des armes, elle découvre l’ampleur de son nouveau pouvoir et devient rapidement l’un de leurs meilleurs agents. Sa première cible est un agent infiltré de la CIA en Russie. Entre manipulation et séduction, un jeu dangereux s’installe entre eux. (source Allociné). Pour ce film, Francis Lawrence adapte le roman du même nom (Moineau Rouge) de Jason Matthews.

Alors pour ce film, je vous avoue que je suis assez mitigée!
J’aime beaucoup les films d’espionnage en général, j’aime beaucoup le casting du film, ainsi que l’histoire proposée, mais j’ai été très mal à l’aise tout le temps du film. Pourquoi? Parce que Red Sparrow contient pas mal de violence – des séquences de torture, de sexe, beaucoup de sang – dont une qui ne laissera personne indifférent ; je ne vous en dit pas plus, je risquerais de vous spoiler. Pour vous donner une idée, la violence de ce film est proche pour moi de celle du film Millénium qui m’avait fait exactement le même effet, l’impression de ne pas être à ma place, d’être de trop dans mon siège de cinéma. C’est un film qui est pour moi très psychologique, tendu, sec! Pourtant, vous le savez (ou pas) mon film préféré est Pulp Fiction, donc niveau violence, sang, etc, pas de soucis, je gère. Mais quand ça touche le psychologique, il n’y a plus personne. Autre chose qui m’a agacée : la VF! L’histoire se passe en Russie et on a donc tous les acteurs qui parlent avec un accent russe pas terrible même si on s’y fait à la longue… (le cinéma ne proposait pas de VO pour celui là). L’histoire du film est géniale sur le papier, mais je l’ai trouvé vraiment complexe. On a du mal à suivre où Francis Lawrence veut nous emmener, il faut s’accrocher et parfois, certains passages traînent en longueur.


Mais ce film n’a pas que des points négatifs!
J’ai notamment trouvé la scène d’ouverture géniale, car elle suscite la curiosité avec un montage « parallèle », en alternance, qui présente les deux personnages principaux. Que va-t-il se passer? Qui est cet homme? Vont-ils se rencontrer? Autant de questions qui trouvent des réponses au fur et à mesure. La scène de danse au Bolchoï est magnifique et fait également écho pour moi à Black Swan de Aronofsky, que j’avais beaucoup aimé! La scène est très intense, la tension est palpable et on sent qu’il va se passer quelque chose! Entre cette séquence de danse et la rencontre entre agents secrets qui tourne mal, le ton est donné!
La photographie du film est magnifique également, les scènes en Russie, à Vienne, à Londres, tout est très soigné, très léché et rien n’est laissé au hasard. Autre chose de positif, le choix des acteurs
Jennifer Lawrence est omniprésente à l’écran ! L’actrice livre une fois de plus une grosse performance. Elle se dévoue toujours corps et âme aux personnages qu’elle interprète et ce rôle ne déroge pas à la règle, elle est hallucinante! Je pense que c’est l’une des seules actrices de ces dernières années qui film après film continue de se mettre en danger et à nous surprendre et nous épater! Elle est impressionnante dans tous les registres et on se demande comment elle peut réussir à aller encore plus loin. Elle est ici parfaite en espionne qui veut sauver sa peau.
Enfin, le dénouement! J’ai été très surprise de la fin du film, de la manière dont on nous amène à se dénouement, de cette jolie pirouette pour arriver à celui-ci! Cette fin de film, ça a juste été un grand WOW car je ne m’y attendais pas, donc une belle surprise finale!

Bref, qu’en ai-je pensé? La morale de ce film, c’est un peu « comment sauver sa peau et se libérer de ses chaines ». Pour moi, l’histoire est géniale, c’est un bon film d’espionnage mais assez compliqué à suivre à cause de cette sensation de malaise que j’ai eu pendant toute la durée du film. Et je trouve un peu dommage de devoir attendre 2h00 d’un film qui dure 2h20 pour comprendre là où le réalisateur veut nous emmener.
Je vous le conseille si vous êtes fan de Jennifer Lawrence, de Millenium ou des films d’espionnage, sinon passez votre chemin 🙂

Des bisous!

Adeline

[Cinéma] The Passenger

Hello, hello!

Je suis ravie de vous retrouver aujourd’hui pour une revue cinéma 🙂
Aujourd’hui, je vous présente The Passenger, un film de  Jaume Collet-Serra, a qui l’on doit notamment Instinct de Survie, (vous savez le film avec Blake Lively qui doit échapper à un requin?) mais aussi Sans identité. Ce sont d’ailleurs les 2 seuls films qu’il a fait que je connais! Mais The Passenger est la quatrième collaboration entre Jaume Collet-Serra et Liam Neeson! Mais revenons à The Passenger! Pour le pitch du film, le voici « Comme tous les jours après son travail, Michael MacCauley (Liam Neeson) prend le train de banlieue qui le ramène chez lui. Mais aujourd’hui, son trajet quotidien va prendre une toute autre tournure. Après avoir reçu l’appel d’un mystérieux inconnu, il est forcé d’identifier un passager caché dans le train, avant le dernier arrêt. Alors qu’il se bat contre la montre pour résoudre cette énigme, il se retrouve pris dans un terrible engrenage. Une conspiration qui devient une question de vie ou de mort, pour lui ainsi que pour tous les autres passagers ! » (source Allociné)

Si vous avez aimé Taken, si vous aimez Liam Neeson, si vous aimez Liam Neeson dans Taken c’est bon Adeline, on a compris, alors vous allez adorer The Passenger! Bon clairement, ceux qui ont vu tous les autres films de Liam Neeson de ces 10 dernières années, vont sûrement avoir une impression de déjà-vu car il ne sort clairement pas de sa zone de confort avec celui-ci! Disons que c’est peut-être un chouilla plus crédible que Taken où il tue 50 personnes et où sa fille se fait enlever 257 fois! Alors clairement c’est un film qui est quand même un peu tiré par les cheveux au niveau de l’histoire, mais c’est un thriller vraiment excellent et captivant! The Passenger c’est un quasi huit-clos qui se passe dans un train. Il est plus axé sur une ambiance étouffante, anxiogène, que sur de l’action pure, et ce n’est pas plus mal ainsi, ça change! Une histoire pleine de rebondissements et de surprises tout en menant une « enquête » avec des révélations tout le long et qui reste claire et cohérent.

Ce que j’ai apprécié dans ce film, c’est qu’on donne une vraie profondeur au personnage de Liam Neeson. On voit sa famille, son fils. On nous montre son quotidien, avec une très belle scène d’ouverture qui nous montre sa routine familiale en mode « métro, boulot, dodo ».  Ainsi, le personnage que joue ici l’acteur est « un combattant du quotidien » qui se lève tous les matins pour sauver sa famille et auquel le public peut s’identifier. Un homme ordinaire en somme! C’est cette routine qui nous emmène doucement vers le voyage en train qui sera celui de son enquête. Une routine qui va vite basculer! On le suit vraiment dans sa quête du passager mystère, on y participe même un peu en cherchant qui pourrait être ce passager! Ce film, c’est un questionnement qui ne fait que monter en puissance, d’autant plus que la peur et l’inquiétude guettent à la fois le héros, mais aussi les passagers! On est assez vite pris par cet engrenage dans lequel Liam Neeson se démène presque sans comprendre, et on scrute chaque visage de ce train avec méfiance à la recherche du passager mystère! L’enquête est d’ailleurs pleine de rebondissements! J’aime beaucoup également le message qui est donné. Sans vous spoiler, on a une cohésion d’équipe, la solidarité entre les passagers qui donne un côté sensible et émouvant au film.

Verdict? The Passenger est un divertissement honnête, sans être pour autant le film du siècle! Mais il marque une des collaborations les plus intéressantes entre Collet-Serra et Neeson, sans compter que les 106 minutes passent aussi vite que le train file sur les rails! (uhuh)

Et vous? Vous avez vu ce film? Qu’en avez-vous pensé?

Des bisous!

Adeline